Skip to content

PAIN AU PETIT LAIT

10 juin 2013

20130610-191043.jpg

Lorsqu’il m’arrive de faire du fromage blanc ou du fromage de chèvre, j’aime garder le petit lait rejeté afin de m’en servir pour faire du pain.
Je congèle les doses exactes pour faire un pain, ainsi je décongèle à chaque fois juste la quantité dont j’ai besoin.
Le petit lait a de nombreuses propriétés intéressantes: pauvre en matière grasse, peu calorique, riche en vitamines B2 et B12, riche en sels minéraux (potassium, calcium, magnésium et phosphore). C’est un aliment alcalinisant du fait de sa teneur en sels minéraux, c’est à dire qu’il diminue l’acidité gastrique.
De plus, il est intéressant pour le pain car il aide la levure à se développer plus rapidement et vigoureusement, donnant une levée maximum dans le temps imparti par la machine à pain. Il adoucit la texture du pain. Comme pour tout adjuvant acide, il permet également de conserver le pain frais plus longtemps et empêche le développement des moisissures et bactéries.
Il vous faudra peut-être ajouter 1/2 à 1 càs de bicarbonate de soude au pain pour compenser l’aigreur du petit lait. Mais je trouve que cette aigreur rappelle le bon goût du levain.
Ce petit lait peut se remplacer par du babeurre, du lait ribot ou encore du lait associé à une cuillère à soupe de vinaigre ou de citron et reposé 5 minutes.
La recette de ce pain est très simple car le petit lait va simplement remplacer l’eau que l’on va mettre en temps normal.

PAIN AU PETIT LAIT

  • 500 g de farine
  • 300 g de petit lait
  • 1 sachet de levure de boulangerie
  • 1/2 càs de sel
  • Un peu d’huile d’olive
  • 1- Mettre dans la machine à pain ou dans le bol du robot: le petit lait, le sel, recouvrir le tout avec la farine et enfin la levure.
    Mettre en route le programme pâte à pizza (durée 1h30 qui cumule pétrissage et levée) ou mettre le crochet sur le robot puis pétrir 15 min la pâte puis mettre un linge sur le robot et laisser gonfler 1h.
    2- Prendre une grande plaque à four, la recouvrir de papier sulfurisé, huiler sommairement pour éviter que le pain ne colle au papier.
    Se huiler les mains (j’utilise de l’huile d’olive), prendre la pâte et la pétrir rapidement entre les mains, la façonner de la forme que vous souhaitez donner à votre pain, pour moi c’est une forme allongée. Faire des incisions assez profondes avec un couteau bien aiguisé sur le dessus du pain.
    3- Mettre la plaque dans le four et laisser lever 1/2h. S’il fait un peu frais, on peut mettre le four sur 35/40°C.
    4- Une fois la 1/2h passée, laisser le pain dans le four et démarrer celui-ci: 200°C. Mettre un bol d’eau au bas du four et laisser cuire 40min.
    Je procède souvent de cette manière pour mes cuissons au four. Sauf pour les pâtisseries qui demandent une température précise de cuisson. Ça évite du gaspillage d’énergie, le temps que le four arrive à température et ça ne change rien aux cuissons.
    5- Une fois le pain cuit, le sortir du four et le laisser refroidir sur une grille. Pour éviter la formation d’humidité sur le dessous.

    20130610-191135.jpg

    Publicités
    One Comment leave one →
    1. 14 juin 2013 13 h 48 min

      Ouah, rien à voir avec le pain que je fais et qui reste un peu dur sous la dent ! Magnifique !

    Laisser un commentaire

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

    Photo Google+

    Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

    Connexion à %s

    %d blogueurs aiment cette page :